Coûts logistiques : comment les réduire ?

Published on 3 April, 2024
Last Updated 10 April, 2024
9 min
Lilian Monfort
XXX

Maîtriser ses coûts logistiques devient un véritable levier économique dans un environnement concurrentiel. Une mauvaise gestion des dépenses peut entraîner un affaiblissement de la marge, voire un effondrement de la rentabilité, avec des conséquences désastreuses. Le coût logistique d'une entreprise représente environ entre 10 et 15 % des achats, aussi bien en consommables qu’en services. C’est un poste important qui demande à être optimisé. Pour y parvenir, il est nécessaire de bien connaître la composition de ces coûts, afin de voir où on peut intervenir. On peut ensuite mettre en place des stratégies qui favoriseront l’efficacité des processus et, bien sûr, voir quels outils seront les plus propices pour mener à la maîtrise de ces coûts.

  1. Qu’est-ce qu’un coût logistique ?
  2. Pourquoi optimiser les coûts dans la chaîne logistique ?
  3. De quoi se composent les coûts logistiques ?
  4. Quelles stratégies pour réduire les coûts logistiques ?
  5. Comment Shiptify peut vous aider à réduire vos coûts logistiques ?

 

Qu’est-ce qu’un coût logistique ?

Le coût logistique est égal à la somme des coûts qui concernent les flux de marchandises pendant la durée de vie d’un produit. Il s’agit de prendre en compte la logistique liée aux approvisionnements de matière première, l’emballage du produit fini, le stockage, la manutention, le transport, les frais d’assurance et de douane, mais aussi les retours de marchandises.

 

Pourquoi optimiser les coûts dans la chaîne logistique ?

Les coûts logistiques représentent une part importante du prix d’un produit. Afin de rester compétitives, les entreprises ont intérêt à baisser ces coûts de façon à séduire les clients et augmenter leur marge bénéficiaire. La difficulté réside dans la crainte d’une baisse de la qualité. Lorsqu’il est question de réduire les coûts, il est nécessaire de rester vigilant sur la fiabilité des fournisseurs et partenaires. Par exemple, on observera attentivement la solidité des palettes, la résistance du film d’emballage, le taux de service d’un transporteur, etc. Les avantages à optimiser les coûts logistiques ne sont pas uniquement d’ordre pécuniaire. Il faut également considérer que l’argent économisé sur cette partie peut être injecté dans d’autres ressources nécessaires à l’entreprise, comme celles à plus haute valeur ajoutée.

 

De quoi se composent les coûts logistiques ?

Si la supply chain couvre l’ensemble des flux physiques, ces derniers engendrent de nombreux coûts. Il faut en tenir compte pour calculer la valeur du produit. Leur impact peut déstabiliser la rentabilité de l’entreprise. Outre les coûts d’achat de matière première et les coûts de production, les dépenses liées aux flux de marchandises constituent un facteur d’ajustement. Les variations de nombreux paramètres influent sur les coûts logistiques, mais certains de ces paramètres sont plus difficiles à appréhender car ils restent dilués, voire cachés dans des actions ou des articles éloignés de la sphère logistique. Afin de bien comprendre les enjeux de l’optimisation, on peut détailler la répartition entre coûts directs et indirects.

 

Les coûts directs

  • l’emballage : film étirable, palettes consignées ou à usage unique, étiquettes, cerclage, etc. :
  • le stockage : location ou achat d'entrepôt, engins de manutention et matériel de stockage ;
  • la manutention : chargement et déchargement des camions, tri, préparation de commandes, etc. ;
  • le transport : prestation réalisée avec une flotte propre à l’entreprise ou affrétée à des transporteurs, qui comprend également les assurances ad valorem quand c’est nécessaire et les formalités de douane à l’international.

Les coûts indirects

  • l’informatique : tous les logiciels, les objets connectés, l’informatique embarquée, y compris la maintenance et les temps de formation du personnel ;
  • l’administratif : gestion des commandes, des litiges, la facturation, le suivi des palettes consignées, des documents de transport, etc. ;
  • les assurances : autres que celles propres au transport, il est plutôt question ici d’assurance sur les marchandises stockées et manipulées à quai, sur les matériels utilisés en entrepôt et les infrastructures elles-mêmes ;
  • les retours (logistique inverse) : traitement des retours et réclamations clients, reconditionnement, remise en stock avec inventaire, recyclage ou destruction.

 

Quelles stratégies pour réduire les coûts logistiques ?

Optimiser les processus

Quand on observe les processus liés à la logistique, on constate qu’il y a de nombreux axes d’amélioration. Il est possible d’agir sur des leviers qui garantiront une optimisation efficace des coûts logistiques. C’est le cas, notamment, du Lean management et du cross-docking. Ces bonnes pratiques visent la réduction des coûts en général, mais peuvent être adaptées de façon à traiter ceux de la logistique en particulier.

 

Lean management et réduction des gaspillages

Le Lean management est une méthode de gestion qui vise à réduire, voire éliminer totalement les gaspillages. En logistique, le Lean management intervient sur l’identification puis la suppression des gaspillages (stocks excessifs, temps d’attente, mouvements de palettes inutiles), et l’amélioration continue. En cherchant à optimiser les flux de marchandises, ou à améliorer l’efficacité de la supply chain, le Lean management contribue à réduire les coûts de plusieurs manières :

  • la réduction des stocks : diminution des frais de stockage et assurances ;
  • l’amélioration de la rotation des stocks : optimisation du besoin en fonds de roulement ;
  • un gain de temps et de productivité : réduction des temps de manutention et de préparation de commandes ;
  • une amélioration de la qualité : réduction des erreurs et des rebuts.

 

Cross-docking et réduction des coûts de stockage

Le cross-docking est une technique de passage à quai où il est uniquement question de transit temporaire. L’intérêt du cross-docking réside dans la consolidation du fret sur une même plateforme pour ensuite être dispatché vers des points à proximité. C’est une méthode qui convient particulièrement aux produits à forte rotation, avec une faible valeur et suivant une demande prévisible. On s’en sert notamment pour alimenter des magasins. Par exemple, les grandes surfaces utilisent des plateformes qui regroupent leurs arrivages afin de livrer ensuite les magasins de détail dans leur périmètre. Parmi les avantages du cross-docking, on trouve la réduction des coûts de stockage, un gain de temps, et une grande flexibilité en réponse aux variations des demandes clients. Le cross-docking insiste sur le fait que les marchandises n’entrent pas dans le stock, elles ne font que transiter.

découvrez comment pilot gère son transport avec le tms shiptify
« on plug rapidement plusieurs transporteurs dans la plateforme pour pouvoir facilement envoyer des demandes de cotation simultanées et faire nous même de l’affrètement. avant on n’utilisait que deux voire trois transporteurs pour simplifier le process et on se coupait d’une partie du marché. »
Je télécharge l’ebook

 

Collaborer et développer des partenariats

 

Le partage des ressources logistiques

Partager les ressources logistiques avec plusieurs entreprises peut être un moyen efficace de réduire les coûts. Mutualiser les dépenses pour les répartir équitablement entre chaque partie prenante permet d’optimiser les coûts de transport, de stockage, et de personnel.

 

La négociation de tarifs préférentiels

En supplément au partage des ressources logistiques, il est possible de négocier des tarifs préférentiels sur certaines prestations, telles que le coût de transport ou les consommables d’emballages. C’est un système avantageux, surtout lorsqu’il est question de gros volumes d’affaires, ce qui est le cas quand plusieurs entreprises mettent leurs besoins en commun.

 

Employer les nouvelles technologies et l’automatisation

Dans le but de réduire les coûts logistiques, il est possible de mettre des solutions comme la méthode ABC ainsi que les nouvelles technologies à contribution. Particulièrement efficaces sur les problématiques du transport et aussi celles de la gestion d’entrepôt, les outils de digitalisation offrent des performances élevées sur le contrôle des dépenses. Dédiés spécifiquement à optimiser chaque ressource, ces outils, pour la plupart des logiciels informatiques, accélèrent les prises de décisions aussi bien que les activités elles-mêmes. Il est question ici des TMS et WMS, deux systèmes informatiques qui pilotent les activités phares de la supply chain.

 

L’utilisation d’un TMS

En ce qui concerne les transports, les TMS (Transport Management System) proposent des fonctionnalités pour un gain réel sur les dépenses. L’efficacité des processus entraîne une réduction des coûts de transport, car ils portent sur la gestion intelligente des itinéraires, les appels d’offres avec la sélection des transporteurs et le suivi des expéditions. L’utilisation d’un TMS contribue à réduire les coûts de transport de plusieurs manières :

  • l’optimisation des itinéraires : le TMS calcule les trajets les plus courts, avec un gain sur le temps de travail et le carburant ;
  • la négociation avec les transporteurs : le TMS lance plusieurs appels d’offres en même temps afin de recevoir les propositions des transporteurs et d’engager des négociations avec eux en vue d’abaisser les coûts de transport ;
  • la réduction des erreurs : le TMS automatise les tâches répétitives et réduit les risques d’erreurs, notamment celles liées à l’administratif comme la facturation ou le traitement des retours et litiges.

 

La digitalisation des entrepôts

La digitalisation consiste à utiliser des outils numériques pour optimiser les processus de stockage et de manutention. L’outil le plus performant pour les entrepôts reste le WMS (Warehouse Management System). Il s’agit d’un logiciel capable de gérer les stocks en temps réel, optimiser l’organisation de l’entrepôt, ou automatiser des tâches telles que la préparation de commandes. Les avantages d’un WMS portent sur :

    • la réduction des stocks : le WMS permet de mieux gérer les stocks, en évitant les ruptures et les surstocks ;
    • l’amélioration de la productivité : le WMS influe sur le gain de temps et la performance des équipes ;
    • la réduction des erreurs : le WMS automatise les tâches répétitives et réduit les risques d’erreurs humaines.

 

Comment Shiptify peut vous aider à réduire vos coûts logistiques ?

Shiptify a conçu un logiciel qui offre une solution complète de gestion de la chaîne logistique. Il fonctionne en SaaS (Software as a Service), c’est-à-dire qu’il n’est pas installé sur les serveurs de l’entreprise mais dans le cloud. Il est donc accessible partout et ne nécessite pas de maintenance sur site. Son interface unique propose la gestion des transporteurs et la gestion des quais, notamment grâce à la prise de rendez-vous. L'outil TMS agit comme une tour de contrôle, avec une surveillance accrue des envois, et ce, quel que soit le mode de transport choisi (routier, maritime, aérien, ferroviaire). Shiptify gère aussi de l’occupation des quais en affectant les camions selon les disponibilités des ressources, et traite également toutes les tâches répétitives à faible valeur ajoutée, comme la documentation. Enfin, Shiptify peut être interfacé avec n'importe quel système informatique déjà en place.

 

Les fonctionnalités de Shiptify pour la réduction des coûts

Voici les fonctionnalités de Shiptify pour réduire les coûts logistiques :

      • TMS : Transport Management System, pour optimiser les itinéraires, programmer les tournées, gérer les véhicules et les temps de travail des conducteurs ;
      • gestion des quais : Shiptify organise les arrivées et départs de véhicules en fonction des déchargements et chargements, et propose la prise de rendez-vous pour planifier l’activité ;
      • suivi des expéditions : traçabilité des envois en temps réel ;
      • reporting avancé : collecte et analyse des données pour des statistiques ou en vue d’identifier les axes d’amélioration.

 

Les avantages de travailler avec Shiptify

En choisissant Shiptify pour optimiser vos opérations logistiques, vous aurez accès à de nombreux avantages qui vous feront gagner non seulement en termes de coûts mais également en satisfaction client. Différentes fonctionnalités vous offriront des performances élevées sur toute la supply chain. Les gains attendus portent sur :

    • une réduction des coûts de transport et de stockage : Shiptify vous aide à identifier et optimiser les postes de dépenses excessives ;
    • l’amélioration de la performance de la chaîne logistique : Shiptify vous permet d’optimiser vos processus et de gagner en efficacité ;
    • un gain de temps et de ressources : Shiptify automatise les tâches répétitives et vous permet de vous concentrer sur vos activités stratégiques ;
    • une meilleure visibilité sur les opérations : Shiptify vous renseigne en temps réel sur l’activité des quais, les temps d’attente, la position des véhicules et leur avancée dans les tournées ;
    • une meilleure satisfaction client : Shiptify vous permet de réduire les délais de livraison et les risques d’erreurs.
découvrez notre outil tms, simple, facile et sécurisé
un outil adapté à tous types d’entreprise pour les aider à gérer leurs transports de manière plus efficace. depuis l’achat jusqu’au suivi de vos expéditions, découvrez un outil complet, 100% digital et prêt à l’emploi en seulement 1 heure !
Découvrez le TMS de Shiptify

 

Découvrez une nouvelle manière de gérer vos transports
Avec le TMS de Shiptify, réalisez vos achats de transport en 2 clics, suivez l’ensemble de vos expéditions à un seul endroit, automatisez les process pour optimiser la productivité de vos équipes et réaliser des économies.
Découvrez le TMS qui va changer votre quotidien