Messagerie transport : comment améliorer sa logistique ?

Published on 8 July, 2024
Last Updated 8 July, 2024
10 min
Maeva Girardot
XXX

Lorsqu’il est question du transport dans la supply chain, on entend plusieurs solutions. Par exemple, le transport routier comprend différentes facettes. En fonction du volume, du poids ou du délai, vous aurez le choix entre plusieurs types de départs. Intéressons-nous au premier type. Sous ce terme, se cachent au moins deux possibilités de transport : le groupage et l’express. Le groupage désigne la consolidation d’envois de plusieurs clients dans le même camion. L’express implique une notion de livraison urgente.

Dans cet article, nous vous expliquerons comment le recours à la messagerie peut améliorer l’efficacité de votre supply chain.

  1. Les différentes formes de messagerie transport
  2. Quels enjeux et défis ? 
  3. Les avantages d’une bonne gestion de la messagerie transport
  4. Stratégies pour une messagerie transport efficace
  5. L’impact de la technologie
  6. L’affrètement : est-il complémentaire ?

Les différentes formes de messagerie transport

Il s'agit d'un des services de livraison qui concerne en priorité la route, mais qui peut aussi être lié au maritime, à l’aérien et au ferroviaire. Elle comprend aussi bien des colis que des palettes, dans la mesure où le chargement est transbordable. S’il ne peut pas passer à quai, alors il est contraint de partir en affrètement, avec livraison directe. Selon le rapport poids/volume ou l’urgence, mais aussi votre budget, le type s’imposera à vous. On vous explique tout ci-dessous.

La méthode traditionnelle

On peut aussi l’appeler groupage. L'idée est de consolider les expéditions de plusieurs clients vers une même destination. Les départs se font depuis une plateforme, appelée hub logistique, pour les expédier vers un autre hub, proche des destinataires. Grâce à des partenaires qui tissent des réseaux et mettent en place des navettes régulières entre hubs, le principe fonctionne aussi bien en national qu'à l’international. La régularité des départs des navettes, généralement quotidiennes, permet de proposer des délais de livraison séduisants, mais pas garantis. Par exemple, un envoi national peut être livré en 48 ou 72 heures, selon sa distance du hub de départ et si son point de livraison n’exige aucune particularité (rendez-vous, haute montagne, traversée en ferry, etc.).

C’est le mode le plus économique pour le fret palettisé, car il n’y a pas d’urgence et que le coût de la traction est mutualisé sur tous les clients présents dans la remorque. Dans le groupage, la quantité est limitée à 5 ou 6 palettes 80 X 120 cm maximum, et le poids total doit rester inférieur à 3 000 kg. Au-delà de ce volume, il faudra opter pour l’affrètement.

Le monocolis

On parle ici de chargement conditionné en colis, même lorsqu’il y en a plusieurs, de petits volumes, et inférieurs à 30 kg. La messagerie traditionnelle peut tout à fait emporter des colis, facilement gerbables. Mais il existe des sociétés spécialisées dans le monocolis (UPS par exemple ou même La Poste). Là encore, selon le service choisi, vous pourrez garantir le délai de livraison.

La version rapide et express

Cette version express est capable d’assurer des délais de livraison ultra courts, même en 24 heures. Souvent utilisée pour les colis, c’est d’ailleurs un argument massue pour les vendeurs en e-commerce, la messagerie express peut aussi concerner les palettes. Dans ce cas, il est question d’une petite quantité, soit jusqu’à 10 de format 80 X 120 cm,et d’un poids total inférieur à 1 000 kg, il est possible d’utiliser un utilitaire de 20 m3. Au-delà de ce volume, il convient d’utiliser un véhicule poids lourd, qui sera alors tenu de respecter les temps de conduite et de repos obligatoires, impactant de fait le délai de livraison.

Découvrez comment pilot gère son transport avec le TMS Shiptify « On plugge  rapidement plusieurs transporteurs dans la plateforme pour pouvoir facilement  envoyer des demandes de cotation simultanées et faire nous même de  l’affrètement. Avant on n’utilisait que deux voire trois transporteurs pour  simplifier le process et on se coupait d’une partie du marché. »  Je télécharge  l’ebook 

 

 

Quels enjeux et défis ?

Parmi les défis du groupage, on trouve tout d’abord le respect des délais de livraison. C’est un aspect primordial, et il peut être difficile de garantir un délai lorsque le fret subit plusieurs transbordements. Les sociétés de transport en France s’engagent généralement sur les délais, et les respectent plutôt bien, mais la route reste un moyen soumis aux aléas extérieurs. Une bonne organisation et une gestion prédictive, avec les bons outils, permettent de pallier les imprévus afin de maintenir la satisfaction client.

La messagerie exige de coordonner de nombreux acteurs : clients, transporteurs, quais, destinataires, etc. Afin de garantir l’efficacité et la fluidité des opérations, les systèmes de communication jouent un rôle clé dans cette coordination. Par exemple, le suivi en temps réel permet de réagir rapidement aux imprévus, en offrant une solution aux clients.

Cette communication permanente implique des outils numériques afin de pérenniser la traçabilité des expéditions, assurer la transparence, et sécuriser les livraisons. Les technologies modernes, comme les objets connectés, permettent de suivre chaque étape du parcours d’une unité de manutention. Notez que c’est également une aide précieuse dans la logistique de retours produits.

Un autre défi consiste à réduire constamment les coûts. C’est d’ailleurs sa vocation première : mutualiser les coûts pour alléger les dépenses de chaque client. La technologie offre une amélioration des processus, une automatisation des tâches répétitives mais aussi l’optimisation des itinéraires de livraison. Les logiciels de gestion de flottes contribuent également à la réduction des coûts.

Les avantages d’une bonne gestion de la messagerie transport

Lorsque celle-ci est gérée correctement, les avantages se font de suite sentir, aussi bien au niveau des clients que sur les ressources de l’entreprise. On constate d’abord une amélioration de la satisfaction client. Grâce à la maîtrise des délais de livraison et la transparence sur le cheminement de leur commande. Les clients apprécient les fournisseurs qui mettent en place les outils technologiques adéquats.

L’optimisation des délais entre dans la stratégie d’une messagerie efficace. C’est le recours à des technologies de suivi des flux qui permet de réduire les temps de transit tout en améliorant la ponctualité des livraisons. Ces mêmes outils participent aussi à la traçabilité et à la sûreté des expéditions.

Enfin, l’optimisation des processus permet de réduire les coûts opérationnels. Entre l’automatisation des tâches, l’optimisation des itinéraires ou l’utilisation de technologies avancées, les dépenses de transport diminuent au profit de la marge bénéficiaire. On remarque aussi une diminution des erreurs humaines et moins de retours et de litiges.

Stratégies pour une messagerie transport efficace

Utiliser des technologies avancées

L’utilisation de technologies avancées est nécessaire lorsque on veut être efficace. Les logiciels informatiques, entre autres, avec l’IoT (Internet of Things) jouent un rôle majeur dans le succès des opérations. Ils mènent plusieurs opérations de front avec des calculs complexes. Leurs fonctionnalités permettent de gérer les tournées des véhicules, les conducteurs, d’optimiser les itinéraires, de suivre les expéditions, de facturer les services, de communiquer entre toutes les parties et d’analyser les remontées d’informations.

Optimiser les itinéraires et gérer les flux

Si on prend l’exemple d’un logiciel TMS qui est spécialement conçu pour gérer les opérations de transport, on améliore encore les trajets des camions ou on réduit les coûts de façon générale. Les TMS  maîtrisent tous les flux de marchandises, avec une planification rigoureuse des ressources en matériel et des capacités des quais et des véhicules. Ils tiennent compte des contraintes de trafic, des horaires de livraison, des protocoles de chargement et de déchargement, etc.

Automatiser les processus de tri et de distribution

Particulièrement adaptées aux formats des colis, l’utilisation de robots de manutention ou de bandes transporteuses munies de capteurs permettent de traiter de nombreuses commandes, avec un risque minimum d’erreurs. Pour les palettes, l’informatisation et l’automatisation des quais jouent un rôle principal dans le tri par destination, la consolidation des envois et l’optimisation des volumes.

Former et gérer le personnel

L’utilisation de technologies requiert des formations régulières pour les opérateurs, avec des remises à niveau constantes. Il faudra considérer le temps pendant lequel ces opérateurs ne seront pas disponibles, prévoir leur remplacement si besoin, mais aussi tenir compte de la résistance au changement. Certains personnels se montrent réticents face aux nouvelles méthodes, un accompagnement sera éventuellement nécessaire.

L’impact de la technologie

La technologie marque profondément les innovations. Elle est même à l’origine de bon nombre d’améliorations, notamment dans la communication d’informations telles que le tracking des expéditions ou la géolocalisation des véhicules. On pense bien sûr au suivi d’expéditions, à l’optimisation des itinéraires, mais aussi à la consolidation des unités de manutention après leur tri par destination ou à l’édition des étiquettes d’adressage ou des documents de supply chain.

Cependant, la technologie offre encore d’autres options pour la messagerie. On peut aussi évoquer la partie commerciale avec, par exemple, des accès à des places de marché digitales afin de recevoir plusieurs offres de prix et de mettre en concurrence plusieurs transporteurs. Il existe aussi des solutions de livraison collaborative qui permettent aux entreprises de mutualiser leurs livraisons avec d’autres afin de réduire leurs coûts de transport.

L’affrètement : est-il complémentaire ?

De quoi s'agit-il ?

Cela consiste à acheter de la place dans des véhicules afin de transporter des marchandises. Les entreprises en France disposent rarement de moyens de transport en propre, elles font appel à des transporteurs qui chargent les unités de manutention depuis le point d’expédition jusqu’au destinataire. Pour cela, elles contractent directement avec un transporteur ou elles peuvent faire appel à un commissionnaire, communément appelé affréteur. C’est la solution retenue par la majorité des expéditeurs pour qui le transport n’est pas leur cœur de métier.

Cette pratique se concrétise déjà depuis l’envoi d’un colis ou d’une palette (lot partiel) jusqu’au camion complet (lot complet), mais il est plus imessagentéressant à partir de 6 palettes. Le client délègue à l’affréteur toute la responsabilité de la livraison. L’affréteur est donc chargé de trouver le véhicule adéquat et de s’occuper de toutes les formalités administratives telles que les douanes, les assurances, etc.

Quelles sont les différences entre messagerie et affrètement ?

Ces deux méthodes ont pour point commun de servir le client en livrant ses marchandises. Mais leurs différences sont fondamentales, car ils répondent tous deux à des besoins spécifiques. Sauf pour l’express, la messagerie est plus lente que l’affrètement qui, lui, est rapide et surtout ultra flexible. Si les réseaux de messagerie couvrent la majeure partie des territoires, les différents transbordements de marchandises ralentissent les livraisons finales.

L’affrètement ne passe quasiment jamais à quai, il collecte les colis chez l’expéditeur pour les livrer directement au destinataire, peu importe où se trouvent ces points. La messagerie est réservée aux poids et volumes restreints, jusqu’à 5 ou 6 palettes dans le réseau européen, moins quand elles sont au format 100 x 120 cm. L’affrètement peut embarquer de gros volumes et jusqu’à 25 000 kg. La messagerie offre des départs constants, sur des lignes régulières, l'affrètement est, lui, spécialement calibré à la demande de chaque client, il va là où on le lui demande.

Enfin, la messagerie reste un service plutôt économique, adapté aux envois sans valeur particulière. L’affrètement, quant à lui, est généralement plus onéreux mais sécurise plus le fret car il livre directement, sans transbordement, il y a donc moins de risques d’avarie, de perte ou de vol.

Comment peut-il optimiser les opérations de messagerie ?

Il peut aider la messagerie quand elle est en excédent. Par exemple, des lignes surchargées peuvent être soulagées par des camions supplémentaires, de façon ponctuelle. Il peut également venir en complément lorsqu’il faut montrer une grande réactivité, dans les situations messagrd’urgence (arrêt de chaîne par exemple) ou avec des marchandises de valeur. Les sociétés de transport, et même les commissionnaires, proposent les deux services à leurs clients, de façon à offrir des solutions compétitives et adaptées. Pour les clients, c’est un moyen efficace de répondre à toutes les problématiques de la supply.

Comment organiser vos transports avec le TMS de Shiptify ?

On a vu que les TMS sont des outils de choix pour améliorer l’efficacité des exploitations transport. Notre TMS a été spécialement conçu exclusivement pour gérer vos affrètements. Ses fonctionnalités sont nombreuses : demandes de cotations rapides, suivi des expéditions, centralisation et partage des données, etc. L’idée étant de simplifier grandement le pilotage logistique de bout en bout.

Et c’est justement l’aspect collaboratif qui permet cette simplification des tâches logistiques. Grâce à un tableau de bord intuitif, vous bénéficiez d’une vision claire de votre activité logistique. Enfin, des rapports sont fournis pour identifier les axes d’amélioration. Le TMS de Shiptify agit comme une tour de contrôle et pilotera votre activité en gérant tous les aspects, opérationnels ou administratifs.

Bien que notre TMS ne se spécialise pas dans la messagerie, ses solutions d'affrètement apportent une valeur ajoutée significative aux entreprises cherchant à optimiser leur supply chain. En combinant des technologies avancées et une organisation efficace, nous permettons aux entreprises de relever les défis du transport moderne, offrant une alternative puissante aux services de messagerie traditionnels.

 

Découvrez notre solution TMS, simple, facile et sécurisé Un outil adapté à tous  types d’entreprise pour les aider à gérer leurs transports de manière plus  efficace. Depuis l’achat jusqu’au suivi de vos expéditions, découvrez un outil  complet, 100% digital et prêt à l’emploi en seulement une heure. Découvrez le  TMS de Shiptify

 

Reprenez le contrôle sur vos flux
Une solution qui pilote vos flux de transport sans erreurs, ça vous dit ? De la demande de cotation aux quais, automatisez vos process pour améliorer votre efficacité logistique.
Découvrez le TMS qui va changer votre quotidien